› Entractes - lettres de confinement

› Entracte #2


Le temps s’étire, le confinement se prolonge et nous contraint à ajourner les rencontres promises à l’occasion des spectacles, des films et des ateliers d’avril et de mai que les artistes et l’équipe nombreuse de la scène nationale, permanents, intermittents, intervenants artistiques se promettaient d’avoir avec vous.

Cela est bien sûr nécessaire, et nos pensées vont aux malades, aux soignants et à tous ceux qui travaillent pour « garantir cette vie aussi indispensable que l’intellectuelle, la vie matérielle », comme l’a rappelé récemment Annie Ernaux.

À notre endroit, modestement, il nous semble d’autant plus indispensable de rester en lien avec vous et partager, avec ce numéro 2 d’Entracte, évocations de spectacles, interview d’artistes et nouvelles de lieux amis. Nous attendons avec curiosité vos « retours sur expérience ».

Et pour nous donner un peu d’horizon en ce printemps, vous dire que la prochaine saison prend forme, foisonnante et multiple : préparez-vous, vous en entendrez parler, quoiqu’il arrive, d’ici l’été !

L’équipe du Théâtre 71 et du cinéma Marcel Pagnol, scène nationale de Malakoff


retour sur événements

Autour d’Entreprise | Jacques Jouet, Rémi de Vos & Georges Perec | Anne-Laure Liégeois [ création prévue du 18 au 26 mars ] > annulée

Inspirés par la lecture d’Anne-Laure Liégeois du monde de l’entreprise et à l’écoute des règles édictées par les graphistes Malte Martin et Vassilis Kalokyris, les étudiants de Dn Made Designer typographe ont proposé une mise en scène graphique de l’univers de la promotion.

Les professeurs et élèves ont créé cette exposition virtuelle pour que nous en profitions ensemble !
Vous pouvez suivre la visite guidée de l’entreprise, ici !
Ou parcourir à votre guise les couloirs de l’entreprise,  !
(nécessite un lecteur d’epub)

> Alter ego | Yves Rousseau, Oua-Anou Diara & les musiciens de l’Orchestre Régional de Normandie [ création prévue le 2 avril ] reportée > en décembre 2021

En attendant de découvrir Alter ego, l’Orchestre Régional de Normandie vous propose l’orchestre à la maison les jeudis.

Au programme, un peu de légèreté avec The Cactus kid mettant en scène la célèbre souris de chez Walt Disney lors d’un ciné-concert intitulé Mickey Mouse, à la Cité de la musique à Paris en 2016. La musique est signée Cyrille Aufort et est interprétée par les musiciens de l’Orchestre Régional de Normandie sous la baguette de Jean Deroyer.


participez !

› Pour l’instant vous ne pouvez pas venir mais ce qui est chouette c’est que vous êtes déjà venu ! C’était quand ? C’était comment ? Quel est votre meilleur souvenir au Théâtre 71, au cinéma Marcel Pagnol ou à La Fabrique des Arts ?

Envoyez-nous vos textes ou vidéos à communication@theatre71.com


sur la toile

Mariana Otero est une fidèle de votre salle, retour sur la soirée du 5 février 2020 : Histoire d’un regard - à la recherche de Gilles Caron de Mariana Otero

De film en film, nous avons l’immense chance d’accueillir Mariana Otero, de partager son chemin de cinéma qui creuse parmi d’autres, les sillons de la parole, de la démocratie, du témoignage et de la représentation.
Profitant de cette pause inédite de notre activité, nous avons invité Mariana Otero à poursuivre l’échange, à nous parler de cette expérience si singulière pour une artiste que celle d’aller en salle à la rencontre des spectateurs. Voici donc ces mots qui vous sont adressés :

« Juste avant le confinement, je finissais ma longue tournée des débats avec Histoire d’un regard. Débats à Paris, dans sa périphérie et dans toute la France. C’était le temps d’avant, quand on pouvait circuler, sortir de chez soi, aller au cinéma. Ces rencontres reviendront, j’en suis sûre et continueront d’être essentielles comme elles l’étaient déjà, peut-être pour vous, et en tout cas pour moi. Elles font partie du processus de création, et n’en sont pas que l’aboutissement. Dans ces échanges, plus que de répondre à vos questions, l’important pour moi c’est de vous entendre, vous qui par vos remarques, vos commentaires, vos interrogations, me racontez le film et me le découvrez sous un autre angle. C’est le moment où sous vos yeux, le film prend vie, se démultiplie, s’amplifie, résonne et scintille.

Car évidemment, et vous le savez peut-être, même si pendant des années, le film a été pensé, travaillé, écrit, monté, il y a quelque chose en lui qui m’échappe et échappe heureusement à mon intention. Et si vos commentaires confirment parfois avec soulagement et plaisir, certaines de mes hypothèses, ce sont ceux qui font apparaître l’impensé du film qui me touchent le plus. Ainsi vous me révélez à moi même une partie de mon film.

Parfois aussi vous refaites le montage, en plaçant les séquences dans un autre ordre, vous faites des rapprochements, des raccourcis géniaux ; vous entendez des voix ou voyez des images qui n’y sont pas ou qui avaient été longtemps dans le film mais avaient fini par être mises de coté par le montage. Et surtout, vous enrichissez les ellipses par vos imaginaires. Mais c’est qu’au fond un film réside tout autant dans ses pleins que dans ses creux. C’est comme si tout y avait été mis en œuvre pour faire la place à ce qui ne peut pas se dire, ni se montrer mais qui constitue l’essentiel du film même, présent par son absence, amené par la force d’un sentiment, d’une émotion, d’une pensée, à travers la suite des images et des sons, et autour de quoi, ensuite, vous et moi, réunis après la séance, on ne cesse de tourner, en essayant de le nommer : ce qui fait le moteur de nos vies, de notre humanité et résiste à la mort. »

> Filmographie de Mariana Otero : La Loi du collège (1993), Histoire d’un secret (2003), Entre nos mains (2010), À ciel ouvert (2013), L’Assemblée(2017) et Histoire d’un regard : à la recherche de Gilles Caron (2019)


voir, revoir, découvrir

› L’Assemblée invisible, pour les petits et les grands, plongez dans le blog Am Stram Gram
L’équipe publie quotidiennement des micro-poèmes, des photographies, des textes, des conseils de lecture, des supports pour dessiner et bien d’autres choses encore !
Il n’y a plus qu’à se plonger dans l’Assemblée invisible !

France culture propose une sélection de fictions jeunesse à écouter, de 6 à 16 ans (et plus), de Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne aux contes de Perrault. De quoi s’échapper avec joie grâce à l’imaginaire...


Reports et annulations
Suite au prolongement du confinement, tous les spectacles d’avril et de mai sont annulés. Nous nous efforçons de les reporter, dans la mesure du possible, sur la prochaine saison.
Les spectateurs munis d’un ou de plusieurs billets sur cette période recevront un mail spécifique proposant les modalités billetterie que nous mettons en place.

Pour joindre la billetterie
Une permanence téléphonique est assurée les mardis et jeudis matin de 10h à 13h sur un numéro spécial 06 27 77 25 29 ou par mail à billetterie@theatre71.com


Imprimez
Parlez-en