Spectacles

théâtre

› De la démocratie


10 › 18 octobre

Après Le Prince de Machiavel, Laurent Gutmann théâtralise les idées du grand penseur de la démocratie et de ses dérives, Alexis de Tocqueville. « La démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres déjà essayés par le passé. » Quand Churchill déclare cela en 1947, Tocqueville n’est plus là pour l’entendre, lui qui, durant le siècle précédent, a interrogé avec minutie ce mode de fonctionnement, l’auscultant précisément aux États-Unis. De ce voyage sort un livre, De la démocratie en Amérique, écrit dans un style somptueux, saisissant de clairvoyance. Tournant le dos au réquisitoire et au plaidoyer pour la démocratie, il observe, dissèque et force est de constater que le texte n’a pas pris une ride. Alors que nos démocraties traversent des crises existentielles, doutant d’elles-mêmes, de leur force, de l’universalité de leurs valeurs, Laurent Gutmann confie à une troupe de théâtre le soin de réactualiser la pensée de Tocqueville. Sur scène, cinq acteurs réfléchissent à la manière de représenter la démocratie au théâtre. Dissensions et inquiétudes gagnent vite le plateau. Les contestations des uns et des autres prennent un tour anarchique et drolatique tant il est difficile d’échapper à l’individualisme et à la tyrannie de la majorité. Une mise en abîme parfaitement orchestrée qui dévoile avec ruse et intelligence notre difficulté persistante à concilier la liberté et l’égalité, le libéralisme et la démocratie.


BILLETTERIE EN LIGNE
DATES ET HORAIRES

mercredi 10 › jeudi 18 octobre


mercredi 10 octobre à 19h30

jeudi 11 octobre à 19h30

vendredi 12 octobre à 20h30

samedi 13 octobre à 19h30

dimanche 14 octobre à 16h

mardi 16 octobre à 20h30

mercredi 17 octobre à 19h30

jeudi 18 octobre à 19h30


DURÉE

1h50


DISTRIBUTION

librement inspiré de De la démocratie en Amérique d’Alexis de Tocqueville

texte, mise en scène et scénographie Laurent Gutmann

avec Stephen Butel, Jade Collinet, Habib Dembélé, Reina Kakudate et Raoul Schlechter | scénographie Marion Savary et Adrienne Romeuf | son Madame Miniature | costumes Axel Aust | lumières Yann Loric | production et diffusion Emmanuel Magis/Anahi


PRODUCTION

production La Dissipation des brumes matinales | coproduction Les Théâtres de la ville de Luxembourg, Le Granit - SN de Belfort, La Passerelle - SN de Saint-Brieuc | avec le soutien de la DGCA – ministère de la Culture | avec la participation artistique de l’Ensatt et du JTN


ÉCLAIRAGES

Bord de plateau - 17 oct à l’issue de la représentation


grande salle

TARIFS
27€, 18€, 14€, 10€, 5€
PASS 71 & Abonnement


VOIR LA VIDÉO

Imprimez
Parlez-en